Français      English      Spanish      Italiano
Accueil du site > Microbiologie > Microbiologie et hygiène

Microbiologie et hygiène

UNE FORTE DYNAMIQUE D’INNOVATION

Pour Predel, la performance et l’innovation constituent les deux axes majeurs de sa politique de Recherche & Développement.

Cette forte dynamique au service des métiers de l’œnologie, de l’agro - alimentaire et du médical s’appuie sur la mobilisation des meilleures équipes de chercheurs au plan européen et sur l’utilisation des technologies de pointe.
Dans cette logique, un contrat de Recherche et Développement de deux ans financé à plus de 50% par l’Europe a été confié à un consortium.

Pilotée par Predel, cette structure associe les sociétés Moëller & Schmelz et Bionostra Agrovin, les universités de Bordeaux et de Göttingen, l ’ Institut Technique du Vin, la Chambre d’Agriculture de la Gironde, ainsi qu’un centre de recherches espagnol : les CSIC de Valencia et de Madrid et l’INRA de Montpellier.


Ce contrat a abouti en juin 2006 à la mise au point, au dépôt de brevet N°0652052 et à la commercialisation de technologies de détection et de contrôle basées sur trois méthodes :

- Test immunologique PREDELISA®
- PCR PREDEL® (amplification de l’ADN en chaîne par polymérase) pour détecter des quantités infimes de microorganismes contaminants.
- contrôles microbiologiques sur milieux de culture et NKS BRETT®.

Brettanomyces, pour Predel un enjeu qualitatif permanent

Brettanomyces tient son nom de « British Brewery Industrie » et de Mycès, du grec Myketes qui veut dire champignon.

Découverte par Clausen en 1904, cette levure a longtemps été utilisée pour déclencher la seconde fermentation des bières fortes anglaises et belges.
Brettanomyces peut produire des effets très indésirables sur le vin.

Le développement accidentel de ses différentes souches à la fin des fermentations ou en cours d’élevage se traduit en effet par des goûts et des arômes prononcés de type « écurie », « animal » ou « sueur de cheval ».

Ces défauts masquent totalement les arômes naturels du vin et déprécient fortement sa qualité.

LES SEULES ARMES : PRÉVENTION ET DÉTECTION PRÉCOCES

Les brettanomyces sont des levures de contamination très fréquentes dans le vin car elles font partie de la flore naturelle présente sur la pruine des raisins. Pour éviter le développement de ces micro-organismes nuisibles, le vinificateur ne dispose que de moyens préventifs.
Le premier d’entre eux est l’hygiène rigoureuse du chai et de tous les contenants. En effet, un vin sain ne contient pas ou très peu de levures susceptibles de se développer. Le second est une gestion très précise des apports d’oxygène dans le vin, un suivi attentif de la régularité des fermentations et de l’élimination progressive des lies au fil des soutirages.
Dès que les conditions sont réunies, les colonies de brettanomyces peuvent se mettre à croître très rapidement.
Cette augmentation doit alerter le vinificateur sur l’imminence d’un risque de déviation gustative du vin. Les différents outils brevetés de détection précoce et de comptage mis au point par Predel apportent donc une palette de réponses au besoin d’un suivi régulier des populations de brettanomyces dans le vin, tant en phase de vinification que d’élevage.

Nous contacter :

PRÉDEL
Z.A. de Lalande
Route de Lalande
33450 Montussan - FRANCE
tel : + 33 (0) 5 56 38 93 93
fax : + 33 (0) 5 56 38 87 87
email : contact@predel.com
web : www.predel.com

Actualités :

Salon SITEVINITECH
Retrouvez-nous au salon SITEVINITECH ARGENTINE à Mendoza du 27 au 29 Octobre 2016 (...)

Nouveautés :

PRED’LCLEAN
La nouvelle cartouche pour la rétention de Saccharomyces cerevisiae et de Brettanomyces bruxellensis Accédez à (...)